Un e-mail frauduleux ?

Que faire en cas de phishing ?

Les cybercriminels recourent souvent aux e-mails frauduleux pour se procurer des données : c’est ce qu’on appelle le phishing. Or, certains de ces e-mails sont tellement bien conçus qu’ils prêtent réellement à confusion. Vous avez reçu un e-mail qui ne vous dit rien qui vaille ? Il est fort probable que vous soyez victime d’une tentative de phishing. Vous trouverez ci-dessous toutes les informations nécessaires pour reconnaître un e-mail frauduleux et adapter votre comportement en conséquence.

Comment fonctionne le phishing ?

Le phishing consiste à envoyer un e-mail frauduleux qui sollicite une réaction. Ainsi, les cybercriminels vous demandent par exemple de cliquer sur un lien, qui installera un virus sur votre ordinateur. Ils peuvent aussi vous demander de saisir le numéro et le code de votre carte bancaire ou carte de crédit pour avoir accès à vos données.

Comment reconnaître un e-mail frauduleux ?

Voici quelques conseils pratiques pour vous permettre d’identifier rapidement une tentative de phishing.

1. Vérifiez l’adresse d’envoi

Les e-mails que nous vous envoyons sont reconnaissables à leur adresse d’envoi, qui se termine toujours par postnl.be. Cette adresse est visible dans le champ « De » de l’e-mail. Si seul un nom d’expéditeur apparaît, cliquez dessus pour visualiser l’adresse d’envoi. Voici quelques exemples de nos adresses d’envoi :

  • noreply@postnl.be
  • info@postnl.be
  • klantenservice@postnl.be
  • extra.home@postnl.be
  • pakketten@postnl.be
Le contenu de l’e-mail vous semble malgré tout suspect ? Il est possible qu’il s’agisse d’une tentative de phishing. Les cybercriminels sont en effet capables de falsifier une adresse d’envoi. Cette seule vérification ne suffit donc pas.

2. Examinez les e-mails de manière critique

Si la manière dont les e-mails frauduleux sont rédigés ne cesse de s’améliorer, ils contiennent encore souvent des fautes d’orthographe et autres erreurs de style. De plus, ils ne vous sont généralement pas adressés personnellement. Vous trouverez ci-dessous un exemple type datant d’août 2016.

Phishing mail

3. Ne vous laissez pas intimider

Les cybercriminels tentent souvent de vous inciter à l’action en brandissant une limite de temps. Par exemple : « Le paiement doit être effectué d’ici demain ou vous encourrez des frais supplémentaires ! » Nombreux sont ceux qui lisent leurs e-mails sommairement et cliquent facilement sur ce genre de liens. Soyez donc extrêmement vigilants à la lecture de ce type de textes et réfléchissez bien avant de cliquer.

4. Vérifiez l’adresse du site Internet

5. Restez attentif à la procédure d’identification

6. Assurez-vous que la connexion est sécurisée

7. Méfiez-vous toujours des demandes de données

Que faire si vous recevez un e-mail frauduleux ?

Que faire si vous avez cliqué sur le lien ?

Que fait PostNL pour prévenir le phishing ?

Nous faisons tout notre possible pour prévenir les tentatives de phishing en recherchant activement les e-mails et sites frauduleux. Ainsi, nous les faisons disparaître de la toile avant même que les cybercriminels puissent y recourir. Nous bloquons aussi automatiquement les e-mails qu’ils vous envoient en falsifiant nos adresses. Ce n’est toutefois possible que si vous utilisez une adresse Gmail ou Microsoft.

Envie d’en savoir plus ?

Vous trouverez plus d’informations sur la sécurité et la confidentialité en ligne sur le site https://www.safeonweb.be.

Exemples d’e-mails frauduleux

Exemple 10 janvier 2017